RUGBY CLUB DE LEGE CAP FERRET : site officiel du club de rugby de LEGE CAP FERRET - clubeo

ANTHONY MASSE

LEGE CAP FERRET – SAINT ANDRE DE CUBZAC

DIMANCHE 16 OCTOBRE 2016

STADE FREDERIC SESOSTRIS

L'HOMMAGE A ANTHONY MASSE

Nous avions, avant que la saison ne débute, programmé de réaliser notre Reportage « comme si vous y aviez assisté » au Stade Sesostris à l’occasion de ce qui est devenu un Classico entre ces deux Clubs. Rappelons que si les Cubzaguais avaient soulevé le Bouclier de Côte d’Argent en l’emportant à la dernière minute de la rencontre au Stade Beillique ils avaient dû s’incliner en Championnat de France face aux Rouges et Noirs.

Depuis lors la Formation des Bordeaux et Blancs a beaucoup évolué avec l’arrivée de Joueurs devant permettre au Club d’accéder dès cette saison à la Promotion d’Honneur, l’ambition affichée par le Manager Sportif, Heini Adams étant la montée d’ici quelques années en Fédérale 3 voire au-delà.

Ce Match devait être une Fête du Rugby au Pied du Phare de Cap Ferret. Malheureusement la vie en aura décidé autrement en enlevant à ses proches et au Monde l’Ovalie le Capitaine, Numéro 6, des Légeois.

En ce Dimanche 16 Octobre, le Club, les Copains et Coéquipiers d’Anthony Massé ont décidé de lui rendre hommage lors d’un combat qui s’annonçait des plus déséquilibrés face à l’ogre Cubzaguais.

Arrivant en fin de matinée à la Pointe du Cap Ferret nous ressentîmes que chaque joueur était empreint de la volonté profonde de réaliser un exploit pour Tony.

Patrick Bernaud, Président, Camille la compagne de Tony, les Bénévoles et Amis du Club avaient tout mis en œuvre pour cette journée particulière.

Le Public, nombreux, avait répondu présent.

A la Création du Club en 1970, André Bauduc, le Président Fondateur avait donné aux Légeois les Couleurs Rouges et Noires, celle de son Club d’origine Sainte Foy la Grande. Le Secrétaire du RCLCF, Jacky Bernet, arrivant de Port Sainte Marie qui arborait également ces couleurs en avait conçu l’emblème : Un Guerrier qui chevauche un Dauphin. L’Emblème du Régiment où il effectua son service militaire.

Ce sont bien des Guerriers Légeois que nous allons voir sur le Pré en cette 4ème Journée de Championnat.

Il est 14 heures lorsque Hugo Tallavignes, Arbitre ayant rejoint le Comité cette saison, va donner le coup d’envoi de la rencontre opposant les Formations Réserves.

Vont rendre Hommage à Tony :

Perez, Lahens, Meynard, Serdos, Cazes, Barthelemy Gousac, Torres, Grillot, Beas, Roux, Rechoulet, Pizel, Pereira, Lambert, Lopes, Castagnede, Lamothe, Gomez et Bornet.

Vont défendre les Couleurs Cubzaguaises :

Guilmer, Roeckel, Vallejo, Vidal, Masson, Brard, Narbonne, Raimant, Robet Wiily, Jost, Frenaud , Hamoudi, Laprepi, Besnard, Jameton, David, Zimmermann, Futhazar et Boudjenah.

Les Légeois seront conseillés et soignés par Guillaume Lahary, Siegfried Turres et Thierry Hautefaye.

Les Visiteurs seront orientés et assistés par Messieurs Damotte et Dupiot (ou Champagne)

La rencontre peut commencer. L’engagement est total, les Guerriers Légeois ne se laissant pas impressionner par le statut des Cubzaguais. Les Rouges et Noirs sous les encouragements du public vont multiplier les actions offensives tout en étant intraitables en défense.

14 minutes se sont écoulées pendant lesquelles les Pensionnaires de Sesostris vont inquiéter leurs adversaires les obligeant à multiplier les fautes. Ils en seront justement récompensés à la 15ème minute en aplatissant le Cuir dans l’en-but Cubzaguais. Lège Cap Ferret 5 Saint André de Cubzac 0.

Photo de l'Essai de la 15ème minute

Edouard Rechoulet se positionne, s’élance et trouve le centre des perches.(nous sommes désolés mais nous n'avons pu trouver l'angle pour photographier Edouard).

RCLCF 7 – RCC 0

Ils dominent leur sujet les Guerriers à tel point que les citrons arrivent sur un score inchangé.

Le Combat reprend avec des Visiteurs piqués au vif et remontés par le Coach. Cinq minutes se sont à peine écoulées qu’ils transpercent la défense Légeoise pour revenir au score. RCLCF 7 – RCC 5.

Julien Raimant réplique à Edouard.

Les Bordeaux et Blancs recollent à la marque. Lège Cap Ferret 7 – Saint André de Cubzac 7.

Les encouragements redoublent d’intensité. En cette Journée c’est un Club tout entier qui évolue sur le Terrain. Cependant les Légeois doivent concéder une pénalité qui sera transformée par Julien. RCLCF 7 – RCC 10.

Ce contretemps a pour effet de décupler les forces des Guerriers Rouges et Noirs qui vont réagir comme l’éclair en inscrivant un second essai à la 57ème minute. Edouard apportera les 2 points supplémentaires. Lège Cap Ferret 14 – Saint André de Cubzac 10.

Il reste 3 minutes de temps réglementaire plus 4 minutes de temps additionnel. Les Océaniques vont résister aux attaques Cubzaguaises avec une détermination incroyable. Le temps est dépassé, ils tiennent leur victoire, du moins le pense-t-on ! Mais le Cuir reste en jeu, les Visiteurs opportunistes en profitent pour aplatir. Leur Botteur ne tremblera pas. La fin de la rencontre est sifflée par Monsieur Tallavignes.

Les Guerriers doivent s’incliner sur le score de 14 à 17 mais leur combat d’une grande intensité aura été un vibrant hommage à leur copain Tony.

Le Silence s’installe au Stade Frédéric Sesostris. Le Monde de l’Ovalie Légeoise, les Proches et Amis d’Anthony vont lui rendre Hommage.

Les Joueurs portent le Maillot au nom du Capitaine, Numéro 6.

Serge Bellocq trouvera les mots justes.

Les deux Clubs en présence se regroupent sur le terrain, un bouquet de Ballons Rouges et Noirs à la main. Il s’ensuivra une longue minute d’applaudissement

avant que les ballons ne s’élèvent dans le ciel vers Tony (ceux des joueurs et ceux du Public).

C’est au tour des Demi-Finalistes du Championnat de France de fouler la pelouse. Le Combat Dantesque qui les attend sera contrôlé par Aurélien Munoz, Arbitre de Côte d’Argent et Alain Pihourquet, Représentant Fédéral.

Vont rendre Hommage à Tony :

Dejoie, Ducla, Duluc, Bouchere, Blanc, Renard, Colleu, Lasmargues, Gratian, Dulin, Biensan, Barthelemy, Pareau, Chatellier, Duprat, Richaud, Teixera, Bougaut, Micheau, Viallard, Pranzo et Cazes.

Des joueurs déterminés et soudés

Veilleront sur eux Jean-Benoit Briandet, Jean-Philippe Dulin et Thierry Hautefaye.

Vont assumer leur statut de favoris :

Bosquenet, Poitier, Descot, Larrue, Aubrion, Doumbia, Thibault Robert, Lavasele, Lacoste, Sargos, Navarre, Margau Dabadie, Heredia, Bonnet, De Amorin, Saltik, Neveu, Ducazeaux, Rhaili, Hoffman, Killic Serrurier et Vige.

Ils seront assistés et conseillés par Messieurs Laskowski, Ayra et Champagne.

A la table de marque on retrouvera Michel Fillastre, la mémoire du Club et la représentante du RC Cubzaguais.

Le ton est donné d’entrée de jeu. Ce ne sont pas 15 Légeois qui évoluent sur le pré mais des Guerriers qui portent le souvenir d’Anthony dans leur cœur et dans leurs tripes, au plus profond d’eux-mêmes. Des Guerriers qui vont d’emblée dominer l’Impressionnant Pack Cubzaguais, qui vont le faire reculer, qui vont lui faire peur.

Les Visiteurs vont multiplier les fautes de main, impressionnés par la force que dégage cette Equipe Légeoise. Ils sont partout les Rouges et Noirs, seul Steeve Sargos réussit à offrir quelques moments de répit aux siens. Les Ogres Cubzaguais sont littéralement dévorés par cette force venue d’ailleurs. Sur une forte poussée Légeoise, un coup de pied magistral et millimétré adresse le cuir sur l’aile opposée permettant une récupération sans faille et la réalisation du premier essai Légeois à la 13ème minute. Il ne sera pas transformé. Lège Cap Ferret 5 – Saint André de Cubzac 0.

Photo de l’Essai de la 13ème minute

Le Combat est Dantesque, Géant, tous les Superlatifs ne suffisent pas à décrire ce que nous vivons au Stade Frédéric Sesostris. Les Impacts sont terribles, non seulement les Guerriers ne cèdent pas mais ils continuent à dominer leur sujet et les avants adverses. La relève fait preuve de la même détermination et du même courage. C’est incroyable les Rouges et Noirs vont à nouveau transpercer (c’est le mot juste) la défense Cubzaguaise pour doubler la mise à la 22ème minute.

Photos de l’Essai de la 22ème minute.

Matthieu lève le doigt vers le ciel.

Charles Gratien trouvera les Perches

Le Score : Lège Cap Ferret 12 – Saint André de Cubzac 0.

Les Visiteurs piqués au vif sous l’impulsion et la clairvoyance de leur capitaine vont surprendre les Légeois dès le coup de renvoi pour réduire la marque à la 24ème minute en aplatissant le cuir.

Monsieur Lacoste (nous n’avons pas le prénom) ajoutera 2 points.

La Marque : RCLCF 12 – RCC 7

Les minutes qui suivront jusqu’aux Citrons seront à la fois rapides et interminables, offrant des Duels de Titans toujours à l’avantage des Guerriers Légeois.

C’est la pause, les Acteurs vont pouvoir reprendre des Forces.

Le Combat reprend avec la même intensité, avec la même fureur de vaincre des Rouges et Noirs. On peut entendre les chocs, sourds et qui font mal. Les Locaux dominent et dominent toujours les Ogres Cabzuguais. Les fautes de mains sont rarissimes, les replacements sont rapides malgré les douleurs. Ces joueurs sont habités par la volonté de rendre un Hommage Inoubliable à leur copain et ami. Le doute n’existe pas et s’il avait existé il n’aurait pas duré longtemps. A la 44ème minute Charles prend les 3 points d’une pénalité accordée par Monsieur Munoz. RCLCF 15 – RCC 7.

Photo de la pénalité de la 44ème minute.

Les charges repartent de plus bel. A la 53ème minute les Guerriers portent le coup de massue avec un 3ème essai à des Cubzaguais qui ne savent pas comment réagir.

Charles en assurera la transformation.

Lège Cap Ferret 22 – Saint André de Cubzac 7.

Il s’ensuivra 27 minutes à l’image de ce que nous venons de décrire. C’est écrit, cette Victoire est maintenant dans le dur. Elle est pour Anthony Massé et le restera.

Le coup de sifflet final retentit libérant les Acteurs.

Les Joueurs Légeois se regroupent. Ils ont rendu Hommage à leur Capitaine Tony.

Rien ni Personne ne pouvait les arrêter en ce Dimanche 16 Octobre 2016.